• Fiona Sauvage

Coût d'une rénovation d'un investissement locatif


Une fois que l’investisseur a trouvé son bien immobilier, vient la question d'effectuer ou non des rénovations. Certains travaux de rénovation visant à améliorer le confort des locataires favorisent une location tout au long de l'année et par conséquent une baisse du risque de vacance locative. Des travaux bien réalisés offrent une meilleure rentabilité car les loyers peuvent être 20% plus élevés que la moyenne au sein du marché locatif.


Pourquoi demander à un professionnel de s'occuper de ses travaux ?


Faire appel à un professionnel a de nombreux avantages :

  • Un gain de temps :

- D’un point de vue général, il faut 1 semaine de travaux pour 10 000€ d’investi.

- Pour la peinture d’une surface de 15-20m2, il faut compter entre 2 et 3 jours/pièces.

- Pour réaliser une extension la durée des travaux est située entre 3 à 12 semaines.


  • Réduction des risques : pour repeindre un mur les risques sont certes minimes mais quand il s’agit de travaux d’électricité, de plomberie ou encore d’agrandissement d’une pièce il vaut mieux faire appel à un expert.

- Un professionnel possède des garanties notamment comme l’assurance décennale qui porte l’artisan responsable des travaux pendant 10 ans.

- La réussite des travaux est assurée grâce aux techniques spécifiques des artisans qui permettent d’éviter les incendies, les électrocutions, les inondations, les soucis de maintien de structure…


  • Remise sur la TVA : Faire appel à un professionnel permet un coût des matières premières réduit grâce au taux de TVA allégé si les locaux sont achevés depuis plus de 2 ans.

- Taux réduit à 5,5% lorsque les travaux engagés concernent des améliorations énergétiques (appareil de régulation de chauffage, isolation thermique…) ou pour les travaux liés à l’efficacité énergétique (déplacement de radiateurs ou dépose de sols).

- Taux à 10% pour les travaux d’amélioration, de transformation, d'aménagement ou d'entretien du bien immobilier (évacuation des eaux fluviales, pose d’un portail…).


  • Défiscalisation des travaux : Si les travaux sont réalisés dans un logement locatif, le copropriétaire-bailleur pourra bénéficier d’une déduction des dépenses engagées pour les travaux.

- Le déficit foncier : si les dépenses sont supérieures aux revenus locatifs alors une partie du déficit peut être déduite des revenus soumis à l’impôt du propriétaire.

Coût d'une rénovation d'un investissement locatif51- Le statut LMNP : permet une rentabilité élevée lors des 10 premières années après les travaux (voir article sur le LMNP).



Estimer le montant des travaux


Pour estimer le montant des rénovations, différents paramètres doivent être pris en compte : surface à rénover, difficultés de chantier (facilité d’accès), le choix des matériaux, le choix des artisans…


Représentation du coût des rénovations d’un investissement locatif en fonction du m2 et du type de travaux engagé



Budget : 9 000€


Les coûts pour différents types de rénovations :


· Rénovation système électrique : en moyenne 80 à 100€ HT/m2.

Exemple : pour un appartement de 50m2 le coût est situé entre 4 000€ à 5 000€ HT.

· Rénovation système d’eau : en moyenne 700 à 800€ HT/m2.

· Rénovation complète d’une cuisine : en moyenne 450 à 1 000€ HT/m2.

· Rénovation complète d’une salle de bain : en moyenne 400 à 1 000€ HT/m2.

· Rénovation total d’un parquet : en moyenne 1 200€ TTC (ponçage et vitrification compris).

· Rénovation de sol en béton intérieur : en moyenne 6 500€ TTC.




Enfin, le coût des travaux peut être réduit grâce aux subventions fournies par l’État (voir article sur Ma Prime Renov) et grâce à l'amortissement des travaux (voir article sur LMNP).



Logo_Konstance_Blanc_Horizontal.png

Des valeurs, une expertise, une équipe, des partenaires et une ambition : vous accompagner dans un investissement immobilier responsable.

  • Google Places
  • Facebook
  • LinkedIn

Notre histoire

En savoir +

Lyon, France

©2020 par Konstance